12 place Jean Jaurès - 83260 LA CRAU
04 94 91 34 89

Blog

Appellation « Côtes de Provence »

Bénéficient de l’Appellation d’Origine Contrôlée (AOC), les vins qui possèdent une notoriété dûment établie et dont la production est soumise à des procédures comportant une habilitation des opérateurs, un contrôle des conditions de production et un contrôle des produits.

Le nom « Côtes de Provence » est officiellement utilisé pour la première fois en 1858 par la première association de défense du vignoble provençal, et plus largement, à partir de 1919, dans le cadre de la loi française sur les appellations dites « simples ».

En 1933, la première association viticole de propriétaires du département du Var est créée et tente, dès 1936, une première démarche de reconnaissance en appellation d’origine contrôlée.

A cette même époque, l’instauration des congés payés a pour conséquence de conduire dans la région provençale de nombreux touristes qui vont apprécier le fruité des vins rosés de l’année, consommés durant la période estivale.

L’AOC « Côtes de Provence » désigne les vins issus de 18 000 hectares soigneusement délimités s’étendant de la basse Provence calcaire, à l’ouest et au nord, à la basse Provence cristalline, au sud et à l’est (Maures et Esterel).
La vigne marque le paysage de cette zone géographique. Elle longe les plages de la Méditerranée, se faufile dans les vallées, s’étale sur la rocaille écrasée de soleil, s’arrête aux lisières parfumées des pinèdes, s’ouvrant ainsi à la douceur du domaine maritime et excluant les territoires dominés par des influences climatiques continentales.
Elle est ainsi délimitée sur 84 communes, dont 68 dans le département du Var, 15 dans le département des Bouches-du-Rhône et une dans le département des Alpes-Maritimes, sur les rives du fleuve Var.

Par décret du 24 octobre 1977, 84 communes de l’aire géographique délimitée accédèrent à l’ Appellation d’Origine Contrôlée « Côtes de Provence ».

En 1955, un classement interne des vins fut mis en place comptant actuellement 18 « Crus classés » qui continuent à revendiquer ce classement dont notamment du Domaine de la Grande Loube (Hyères), du Clos du Relais (Lorgues), du Coteau du Ferrage (Pierrefeu) et du Domaine de Moulières (La Valette).

La qualité et les caractères de l’AOC « Côtes de Provence » sont dus :

  • au climat méditerranéen de type provençal caractérisé par une longue saison sèche et chaude, des  hivers doux et secs, des automnes et des printemps pluvieux ainsi qu’un relief permettant l’influence plus ou moins prononcée de la mer Méditerranée ;
  • aux paysages naturels à la géologie complexe de la zone géographique façonnés au fil des siècles par la viticulture et l’oléiculture traditionnelle, permettant la préservation de la couverture végétale sur les reliefs et assurant l’ouverture des espaces, favorables au maintien de la biodiversité.

L’AOC « Côtes de Provence » compte des vins rouges et blancs, ainsi que des vins rosés à la robe rose pâle représentant plus de 80 % de la production.

Ces vins offrent une large palette aromatique fruitée (fruits blancs, agrumes, fruits exotiques, fruits rouges, …) ou florale, mêlée de notes minérales ou empyreumatiques, et soutenue par une structure équilibrée entre rondeur et vivacité.

Le cabinet Carpier accompagne ces viticulteurs dans l’exploitation de leur domaine et la promotion des vins de Provence.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *